Cyrard de formation

Une formation « Grande Ecole »

Saint-Cyr fait partie de la Conférence des Grandes Ecoles, au même titre que Navale, l’Ecole de l’Air, Centrale, HEC, ESSEC, les Mines, les Ponts, pour n’en citer que quelques-unes…
Pendant ces années de formation initiale, le Saint-Cyrien est fortement entraîné à développer des qualités d’homme et de futur décideur.

Le cursus, 6 années d’études consécutives après le bac :

  • 2 années de préparation au concours
  • 3 ans à Saint-Cyr, avec un poids très important de formation générale ou académique : géopolitique, management des hommes, science du comportement, économie, gestion, etc.
  • 1 an d’école d’application, durant laquelle sont menées de front une spécialisation militaire dans l’Arme choisie (artillerie, arme blindée, génie, transmissions, etc.) et une formation générale de haut niveau.

En sortant de l’Ecole :

les scientifiques obtiennent le diplôme d’ingénieur (comme leurs camarades de l’Air et de Navale), les littéraires et les économistes des titres universitaires équivalents. Nombre d’entre eux complètent même leur formation par un 3ème cycle, un master ou un M.B.A.

Un perfectionnement continu

Parmi les officiers de l’armée de terre, 20% sont des Saint-Cyriens qui alternent au cours de la carrière militaire : un commandement dans les unités, des postes de responsabilité dans les états majors, en France, à l’étranger, parfois des missions dans des services spécialisés (prospective, communication, informatique, renseignement), avec toujours des périodes d’activités dans des établissements militaires ou à l’université.

La formation permanente d’un Saint-Cyrien est schématiquement la suivante :

  • vers 30 ans, l’Ecole d’Etat-major ;
  • entre 30 et 40 ans, les cycles d’enseignement militaire supérieur : Collège d'Enseignement Supérieur de l'Armée de Terre qui regroupe le Cours Supérieur d’Etat-major (anciennement « Ecole de Guerre ») et l'Enseignement Militaire Supérieur et Scientifique de l'Armée de Terre (anciennement « brevet technique » : cycle long dans de grandes écoles comme Supelec, Mines, Ponts et Chaussées, ou à Sciences Po, au CELSA, aux Langues O, à l’Université…) ;
  • autour de 50 ans, l’Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale, le Centre des Hautes Etudes Militaires ou le Centre des Hautes Etudes de l’Armement.

Certains Saint-Cyriens sont, par ailleurs, admis à l’E.N.A (concours « fonctionnaires »).

Les missions très variées assumées par le Saint-Cyriens au cours de sa carrière militaire, lui permettent de devenir un cadre civil de haut niveau, car il sait :

  • S’adapter et réagir vite aux situations les plus diverses,
  • Analyser, juger et gérer des dossiers complexes,
  • Maîtriser le travail en équipe,
  • Dynamiser ses collaborateurs,
  • Participer activement à une politique de développement,
  • S’intégrer aussi bien dans un grand Groupe que dans une PME,
  • Garantir enfin à son entreprise une totale loyauté.
Voir tous les evenements