Historique de l'ascvic

Trois Grandes Ecoles, exclusivement militaires et de concours direct, forment en France les cadres des Armées : Saint-Cyr, l’Ecole Navale et l’Ecole de l’Air.

Chacune de ces Grandes Ecoles possède une Association Générale des Anciens Elèves groupant aussi bien les Officiers en service que ceux qui l’ont quitté : pour les Saint-Cyriens cette Association est la Saint-Cyrienne.

Et à chacune de ces Associations Générales correspond une autre association groupant les anciens élèves devenus civils : pour les Saint-Cyriens, cette association est l’A.S.C.V.I.C., (l’Association des Saint-Cyriens dans la Vie Civile).

L’A.S.C.V.IC. est née d’un constat fait par trois anciens Saint-Cyriens en 1966, et qui s’est confirmé au fil des ans : «Il est clair maintenant qu’une importante proportion de Saint-Cyriens est promise à une seconde carrière. Le temps n’est plus ou tout cyrard était certain -  sauf incident de parcours - de finir colonel sinon mieux... Un grand nombre de cyrards ont déjà dû affronter le problème de la reconversion civile... Il est donc apparu un nouveau besoin né de ces nouvelles circonstances, c’est à dire le besoin de se regrouper afin de se connaître d’abord, pour s’entraider ensuite.»

La création de l’A.S.C.V.I.C a donc été provoquée par l’évolution de l’encadrement de notre armée de Terre, l’obligation de deuxième carrière pour une partie de ses cadres et par les besoins d’une économie requérant des personnalités ayant acquis l’expérience des hommes et des techniques.
En 1966 l’idée d’un annuaire Saint-Cyr dans la Vie Civile se concrétise et c’est le point de départ de l’A.S.C.V.I.C.
Ce n’est pas l’A.S.C.V.I.C. qui a créé l’annuaire mais l’annuaire qui a suscité l’A.S.C.V.I.C.

Début juillet 1968 les statuts de l’A.S.C.V.I.C. sont déposés. Les fondateurs ont dès le départ précisé l’esprit de l’association : il s’agit d’une Association purement et strictement civile, composée de civils, et destinée à aider des civils (et des veuves de civils).

Considérant le nombre sans cesse croissant de Saint-Cyriens qui embrassent une carrière civile à leur départ de l’Armée, soit à la limite d’âge de leur grade, soit avant, certains d’entre eux s’appuyant sur une expérience de plusieurs années d’activité dans le secteur civil, ont estimé hautement souhaitable de réunir leurs camarades d’Ecole dans un but de solidarité et d’entraide appliquée à la vie professionnelle et familiale.

Lors de la première assemblée générale du 16 juin 1969, il y avait 350 adhérents.
Le 21 septembre 1972, l’A.S.C.V.I.C. est reconnue d’Utilité Publique. L’association comprend alors 600 membres.
A ce jour l’A.S.C.V.I.C. comprend plus de 2000 membres, issus des promotions entrées à Saint Cyr depuis 1927.

Son objectif est d’aider à la reconversion des officiers Saint-Cyriens en mettant en valeur leurs savoirs : en effet, de nombreux postes existent dans tous les domaines pour lesquels leurs atouts singuliers (dus aux formations successives des anciens cadres de l’Armée de Terre) - plus les qualités propres que l’on veut bien leur reconnaître (civisme, dévouement, sens de l’organisation, adaptabilité, intégrité) doivent faciliter leur insertion.

En conseillant et accompagnant : il existe de nombreux organismes chargés du recrutement des cadres, mais le placement des officiers pose des problèmes spécifiques. Un ancien officier ne se présente jamais les mains vides. Encore faut-il pouvoir identifier ce qu’elles contiennent.
Nous pensons, en effet, qu’il nous est plus facile qu’à d’autres organismes d’établir les profils de nos candidats, de suivre leur formation, ou de les accompagner pendant un éventuel recyclage, suivant leurs aptitudes propres, et de les diriger enfin en fonction des postes de responsabilité qui nous sont offerts.
Nous sommes présents pour aider, conseiller, nos camarades tout au long de leur période d’activité civile.

Voir tous les evenements